COP27: la FAO lancent l’initiative FAST pour transformer les systèmes agroalimentaires

La présidence égyptienne de la COP27 et la FA, ont samedi 12 novembre 2022 lancé l’initiative FAST pour transformer les systèmes agroalimentaires et améliorer la sécurité alimentaire. La nouvelle initiative augmentera les contributions au financement climatique pour l’agriculture et les systèmes alimentaires afin de soutenir les communautés les plus vulnérables. FAST réinventera les systèmes agroalimentaires […]

Agriculture   |     |   RAM   |   gabonenvironnement.com

La présidence égyptienne de la COP27 et la FA, ont samedi 12 novembre 2022 lancé l’initiative FAST pour transformer les systèmes agroalimentaires et améliorer la sécurité alimentaire. La nouvelle initiative augmentera les contributions au financement climatique pour l’agriculture et les systèmes alimentaires afin de soutenir les communautés les plus vulnérables.

FAST réinventera les systèmes agroalimentaires pour offrir un triple gain pour les personnes, l’action climatique et la nature. Il sera soutenu par les pays par le biais de ses partenariats multipartites qui garantiront le renforcement des systèmes alimentaires grâce à des politiques climatiques qui contribuent à des actions concrètes en faveur de l’adaptation et maintiennent une trajectoire de 1,5 degré pour la sécurité alimentaire et économique.

FAST se concentrera sur trois priorités d’action, entre autres, l’accès au financement . elle va renforcer les capacités des pays à identifier et à accroître l’accès au financement et aux investissements climatiques.

contribuera aux Connaissances et capacités . elle  Fournira les analyses nécessaires, élaborera des lignes directrices volontaires et soutiendra  le développement des capacités. elle apportera un soutien politique et dialogue. l’initiative devrait veiller à ce que les systèmes agroalimentaires soient pleinement intégrés dans les politiques sur le changement climatique, telles que les contributions déterminées au niveau national (NDC), les plans nationaux d’adaptation (PAN) ou les stratégies de développement et de faibles émissions à long terme (LT-LEDS). Des groupes consultatifs techniques ad hoc pour assurer la réactivité et l’efficacité, et pour la livraison en temps voulu de produits de haute qualité convenus d’un commun accord.

La FAO, en collaboration avec d’autres agences des Nations Unies, jouera le rôle de facilitateur neutre, assurant : l’objectivité, l’indépendance et la crédibilité qui sont des conditions préalables au succès de l’initiative. Un ensemble de principes directeurs pour la mise en œuvre vise à assurer la livraison efficace des résultats convenus, avec des principes initiaux identifiés à travers une série de consultations multipartites et en partenariat avec les champions de haut niveau de la présidence de la COP27 dans le cadre du partenariat de Marrakech.

 

Étiquettes : , , , ,

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Partager

A lire aussi