COP27: une centrale à hydrogène verte de 100 MW en mer Rouge pour L’Égypte et la Norvège

L’Égypte et la Norvège s’apprêtent à établir une centrale à hydrogène verte de 100 MW en mer Rouge, dans le cadre des accords de la COP27 le président Abdel-Fattah El-Sisi et le Premier ministre norvégien Jonas Gahr Støre ont mardi 8 novembre 2022, lancé la première phase d’un projet visant à établir une grande usine d’hydrogène […]

Non classé   |     |   RAM   |   gabonenvironnement.com

L’Égypte et la Norvège s’apprêtent à établir une centrale à hydrogène verte de 100 MW en mer Rouge, dans le cadre des accords de la COP27

le président Abdel-Fattah El-Sisi et le Premier ministre norvégien Jonas Gahr Støre ont mardi 8 novembre 2022, lancé la première phase d’un projet visant à établir une grande usine d’hydrogène vert, d’une capacité de production de 100 MW à Ain Sokhna en Égypte, sur la mer Rouge . ceci, dans le cadre de la Conférence des Nations Unies sur le changement climatique (COP27) de 2022 qui se tient à Charm el-Cheikh.

L’usine d’hydrogène vert fait partie de la stratégie plus large de l’Égypte en matière d’hydrogène vert, qui a pour vision de produire de l’hydrogène vert au prix le moins cher dans le monde.

La stratégie, mise en œuvre en coopération avec la Banque européenne pour la reconstruction et le développement et l’Union arabe pour le développement durable et l’environnement, vise à aider l’Égypte à contribuer à 8 % du marché mondial de l’hydrogène, a déclaré samedi le cabinet égyptien dans un communiqué.

Le Forum constitue une plate-forme public-privé multipartite conçue pour faciliter le déploiement à grande échelle de l’hydrogène renouvelable afin de favoriser la décarbonisation des industries locales, d’accélérer la transition juste et de libérer les avantages environnementaux et socio-économiques de l’économie mondiale de l’hydrogène, et d’identifier les meilleurs instruments permettant le commerce transfrontalier d’hydrogène renouvelable entre les pays en développement riches en énergies renouvelables et les pays développés.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Partager

A lire aussi